Visite de la forteresse du Mont Valérien, 1er Mai 2002.

Bien avant les remous de l'entre-deux-tours des élections présidentielles de 2002, avait été prévue une visite de la forteresse du Mont Valérien.

Le Mont Valérien est chargé d'histoire. Sainte-Geneviève y aurait fait paître ses troupeaux. Sur son flanc, un double cimetière (appartenant actuellement au ministère de la culture) où reposent d'un côté des civils fortunés du 15ème siècle (à vérifier), de l'autre côté des religieux.

A l'écart de Paris et au calme, le Mont Valérien fut notamment choisi par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale pour fusiller les résistants (et parfois de simples citoyens français).

La visite incluait un visionnage, dans la salle de cinéma du régiment, d'un film historique sur l'abbé Franz Stock, dit "le passeur d'âmes". Pendant la guerre, ce prêtre catholique a soutenu humainement et spirituellement les prisonniers français. Après la fin de la guerre, il a animé jusqu'en 1948 le "séminaire des barbelés" dans un camp de prisonniers allemands, à Orléans puis près de Chartres. La place où se trouve le nouveau mémorial du Mont Valérien, à l'extérieur de la forteresse, porte le nom de l'abbé Franz Stock.

La forteresse abrite actuellement un régiment de transmissions.

Il faut remercier pour l'initiative de cette visite le père Aybram, de la paroisse Saint-Gilles de Bourg-la-Reine.


Cliquez sur une imagette pour la voir en résolution 1024x768.

Si vous préférez une autre résolution, vous avez le choix entre 640x480 (qualité quelconque), 1024x768 (qualité bonne).
1024x768 donne déjà d'excellentes images, je vous la recommande si votre connexion est assez rapide.

L'entrée de la forteresse. (Photo prise par M. Debie) (cliquez pour agrandir) Passée l'entrée de la forteresse, un bâtiment néoclassique, ancien corps de garde. (cliquez pour agrandir) Premier mémorial du Mont Valérien en mémoire de la résistance. "Nous sommes ici pour témoigner devant l'histoire que de 1939 à 1945 ses fils ont lutté pour que la France vive libre." Notez l'écriture des U en forme de V de la Victoire. (cliquez pour agrandir) Les noms des 15 résistants dont les corps ont été déposés originellement dans ce mémorial. (cliquez pour agrandir) Le mémorial est construit dans une ancienne casematte. Les corps des résistants reposent actuellement dans le nouveau mémorial du Mont Valérien, à l'extérieur de la forteresse. (cliquez pour agrandir) Le colombier de la forteresse (cliquez pour agrandir) La vallée de la Seine, vue du sommet du Mont Valérien (vue d'ensemble) (cliquez pour agrandir) La vallée de la Seine, vue du sommet du Mont Valérien (vue cadrée sur la Seine) (cliquez pour agrandir) Une grille barbelée (cliquez pour agrandir) L'état-major de la forteresse. Daté de 1812, le bâtiment arbore un fronton inhabituel représentant le Christ sortant du tombeau. (cliquez pour agrandir) Le fronton. Il représente le Christ "ressuscitant" (sortant du tombeau) dans un style très napoléonien. Historiquement, personne n'a prétendu voir le Christ ressuscité, on a seulement trouvé au matin le tombeau vide. (cliquez pour agrandir) Monument élevé à la mémoire des officiers, sous-officiers, caporaux, sapeurs du 3è génie et auxiliaires de tous grades morts pour la patrie. 1914-1918 (cliquez pour agrandir) Statue en mémoire de l'Alsace redevenue française. (cliquez pour agrandir) La chapelle inachevée. Seule la crypte a été effectivement construite. On pensait qu'elle datait d'avant la Révolution, mais des éléments suggère qu'elle date en fait du début du 19ème siècle. (cliquez pour agrandir) Pause repas. Même si elle s'en cache maladroitement, Valérie se gave de chocolat. :-) (cliquez pour agrandir) Le père Mars. (cliquez pour agrandir) La crypte de la chapelle inachevée (cliquez pour agrandir) En militaire, l'aumônier laïc du régiment, accompagné du père Aybram (paroisse Saint-Gilles, Bourg-la-Reine). (cliquez pour agrandir) Représentants de la paroisse Saint-Gilles: Vincent, séminariste, et le père Aybram. (cliquez pour agrandir) La chapelle des fusillés, où les condamnés passaient leur dernière nuit. (cliquez pour agrandir) Lecture par Stéphanie d'une lettre écrite à son père par un condamné, pendant la nuit précédent son exécution. (cliquez pour agrandir) Lecture par Stéphanie d'une lettre écrite à son père par un condamné, pendant la nuit précédent son exécution. (cliquez pour agrandir) Lecture par Vincent et Pascale d'une prière universelle pour la paix. (cliquez pour agrandir) La clairière où les Allemands fusillaient. (cliquez pour agrandir) Lecture, dans la clairière, de la suite de la prière universelle pour la paix. (cliquez pour agrandir)

Vous pouvez également télécharger les fichiers d'origine produits directement par l'appareil photo. Ils incluent des informations de calibration de couleur qui sont nécessaire pour une impression de bonne qualité avec un logiciel convenable.


Retour à la page de niveau supérieur
Pour joindre l'auteur

Ces pages ont été générées automatiquement
par NavImg version 0.8.
Valid HTML 4.0!