Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

l'amphi-gouri

Pour une utilisation sereine et équilibrée des technologies de l'information.

2010-05-02

Critique d'un téléviseur moderne.

J'étais à la recherche d'un modèle de téléviseur actuel. Après une recherche assez approfondie sur l'Internet, mon choix s'est porté sur le modèle UE32B6000 de Samsung.

Au début de l'été 2009 j'ai acheté un caméscope numérique HD (Sanyo HD2000). Je l'avais choisi car il était l'un des rares à pouvoir filmer en 1080p60.

Problème : aucun appareil à la maison n'était capable d'afficher les séquences filmées. D'une part, aucun écran de résolution suffisante. Et même pour avoir un aperçu de résolution plus basse, les ordinateurs n'étaient pas assez puissants pour décoder du H264 à cette résolution.

Nous souhaitions donc acheter un écran.

Il s'agirait d'un écran LCD. Le plasma n'est à ma connaissance pas bon du côté des couleurs sombres. Par ailleurs, le reproche qu'on faisait aux écrans LCD (couleurs variant beaucoup selon l'angle de vision) me semble moins gênant (il suffit d'être en face) et peut-être déjà caduc.

Critères

  • Capable d'afficher du 1920x1080 complet en résolution native. Ceci implique non seulement une dalle de 1920x1080 pixels, mais aussi éviter ce qui arrive souvent : image agrandie, tout ce qui dépasse est coupé, les pixels sont interpolés ce qui implique une perte de netteté.
  • Réception TNT HD évidemment.
  • Possibilité de désactiver tous les traitements excessifs voire inutiles/nuisibles de l'image (netteté, etc).
  • Capable d'afficher une source progressive comme une source entrelacée avec un désentrelacement correct.
  • Pour les sources de plus basse résolution, interpolation ("upscale") de bonne qualité.
  • Nombreuses entrées: composite, S-Video, composantes, DVI, HDMI.
  • Des noirs bien noirs.
  • Dimensions correctes, design pas trop imposant.

J'ai demandé autour de moi des conseils. On m'a recommandé Samsung ou Sony. En particulier les Samsung seraient plus robustes.

Dans le cadre de mon travail, j'ai eu l'occasion d'utiliser pendant une douzaine de jours le modèle Samsung UN32B6000. En affichant une mire, j'ai pu constater que tous les points cités plus haut étaient satisfaits.

Quelques précisions

  • Beaucoup de téléviseurs Samsung ont une fonction "netteté". Son réglage par défaut amplifie artificiellement les hautes fréquences de l'image (et par la même occasion met en avant des défauts et en crée d'autres). Pour avoir l'image non altérée, il ne faut pas mettre le réglage "netteté" au milieu mais tout à gauche sur zéro.
  • 4 prises HDMI semble un luxe mais c'est vite fait: Freebox, lecteur Popcorn Hour, caméscope et de temps en temps ordinateur
  • L'appareil est à LED (plus précisément "Edge LED"). En gros, cela permet d'ajuster la luminosité globale en fonction de l'image. C'est ce qui permet d'avoir des noirs bien noirs dans les scènes sombres, mais c'est plus cher que les LCD traditionnels. (Le mieux est "Full LED" où chaque zone de l'image a sa luminosité ajustable, ce qui permet d'avoir des noirs bien noirs même dans les scènes lumineuses. Mais c'est encore plus cher et voit-on vraiment la différence en pratique ?)
  • L'appareil est plutôt léger par rapport aux autres, et le design est aussi très "léger" avec un pied transparent, contours de l'écrans fins dans toutes leurs dimensions et transparents sur les bords. Il ne s'impose pas lourdement dans la pièce (c'est un écran chez nous et pas nous chez l'écran).

Bénéfices supplémentaires

  • Une fonction d'interpolation des images (dite "Movie Plus") qui permet de présenter un contenu fluide à partir d'une source qui ne l'est pas (par exemple : source initialement filmée à 24 images par seconde). Je me méfie généralement de ce genre de choses (cela n'est pas loin de créer de l'information à partir de rien) et je dois avouer que le résultat est très appréciable. D'aucuns crieront probablement au scandale quand il s'agit de jouer des films classiques. J'estime que si la norme avait été de filmer en 60 images par seconde à l'époque, tous l'auraient fait.
  • Sortie son numérique optique en plus d'analogique coaxial
  • Une fonction permettant de désactiver complètement le son intégré (évitant de monter par mégarde le son de la télévision alors que c'est sur la chaîne qu'il faut le faire).

Points négatifs

  • Aucune importance pour moi mais j'ai trouvé le son intégré mauvais : en gros, pas de basses. Je ne m'étais pas renseigné sur ce point, sachant d'avance que nous utiliserions notre bonne chaîne à la place.
  • Sortie audio numérique optique oui, mais pas de sortie audio numérique coaxiale à ma connaissance. Du coup nous nous rabattons sur l'analogique. Je n'ai pas testé du tout la sortie audio numérique optique.
  • Impossible de faire ressortir par la télévision le son provenant d'une source locale (ex: HDMI). Seules les sources hertzienne/TNT/câble sortent par là. À cause de cela, chaque appareil local doit être relié vers la télévision et vers la chaîne, et pour changer de source il faut le faire sur le téléviseur et sur la chaîne. Il aurait été plus agréable d'éviter ce double réglage. Solution : un tableau imprimé sur un papier indique les combinaisons. Vive le 21ème siècle.
  • Le son en sortie analogique (sur source TNT par exemple) n'est pas synchrone avec le son intégré (aucune mesure de faite, mais estimé à 0,1 à 0,2 seconde). Ça c'est mal. Cela signifie que nécessairement l'un des deux n'est pas synchrone avec l'image. Et en effet, il me semble souvent qu'il y a un léger décalage. (Il n'est pas prouvé que ce n'est pas notre chaîne mais j'en doute.)

À savoir

  • Certains sites rapportent des mesures et indiquent que ce téléviseur n'est pas des plus fidèles en restitution des couleurs, et en plus il triche, réduisant à l'excès la luminosité globale pour présenter des "beaux" noirs. C'est possible mais je ne l'ai jamais observé.

Conclusion

Nous somme satisfaits de l'appareil.

Si vous connaissez des modèles similaires mais

  • sans la nécessité de jongler entre télécommandes TV et Hi-fi (techniquement : capacité à faire ressortir (idéalement en analogique, numérique coaxial et optique) le son en provenance de la source regardée)
  • avec synchronisation audio-vidéo rigoureuse (éventuellement ajustable manuellement quand la source est mauvaise)

... alors je suis intéressé et vous prie de m'en informer.

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le formulaire de commentaires est désactivé pour cause de spam. Si vous voulez ajouter un commentaire écrivez-moi à gouri chez amphi-gouri.org.