Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

l'amphi-gouri

Pour une utilisation sereine et équilibrée des technologies de l'information.

2005-05-31

Fumer, c'est comme jouer au loto.

Puisque c'est le jour.

Quand vous jouez au loto :

  • vous déboursez de l'argent qui va à l'état
  • si vous le faites peu ça peut s'arrêter là
  • mais en général non : qui a joué jouera
  • et parfois on gagne : des petits lots ou des gros lots.

Quand vous fumez, c'est tout pareil :

  • vous déboursez de l'argent qui va pour l'essentiel à l'état
  • si vous le faites peu ça peut s'arrêter là
  • mais en général non : qui a fumé fumera
  • et parfois on "gagne" : des petits lots ou des gros lots.

Sauf que les seuls lots qui sont distribués aux fumers sont des ennuis de santé, petits (fragilité du système respiratoire, bronchites à répétition, etc.) ou gros (un ou plusieurs cancers) jusqu'à la mort. Ce n'est pas drôle, et pourtant cette absurdité est ancrée dans notre société. Personne ne peut dire qu'il ne ne le sait pas.

Pire, on joue avec la santé de ceux qu'on croise en chemin. Beaucoup de lieux recevant du public (bars...) non seulement admettent qu'on y fume mais ne respectent pas la loi qui impose de préserver un espace hors fumée.

Malgré tout, l'évolution se fait dans le bon sens, gardons espoir.

Vos commentaires

Le 2005-06-08, commentaire par Stéphane Gourichon :: site :: #

En complément : l'Observatoire Sanitaire et Social des Activités Festives www.ossaf.org/

Ajouter un commentaire

Le formulaire de commentaires est désactivé pour cause de spam. Si vous voulez ajouter un commentaire écrivez-moi à gouri chez amphi-gouri.org.